Manèges humains, Les
1 7 3
3

Les Manèges humains

Can. 2012. Drame de Martin Laroche avec Marie-Évelyne Lessard, Marc-André Brunet, Normand Daoust. Alors qu'elle tourne un film sur un parc d'attractions ambulant, une Québécoise d'origine africaine, excisée à l'âge de 4 ans, documente l'impact de cet événement sur sa vie sexuelle. Sujet délicat et dérangeant traité avec aplomb et intelligence. Vibrant portrait d'une femme résiliente. Exploitation brillante du procédé du faux documentaire. Interprètes d'un naturel bluffant. (sortie en salle: 1 mars 2013)

16 ans + 16 ans +
Les Manèges humains
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Drame
Durée : 89 min.
Production : Martin Laroche
Réalisation : Martin Laroche
Scénario :
Photographie : Félix Tétreault
Musique : Thomas Hellman
Montage : Catherine Legault

Au fil du tournage d'un film sur le parc d'attractions ambulant où elle travaille l'été, une bachelière en cinéma d'origine africaine, excisée à l'âge de 4 ans, en vient à documenter, à la manière d'un journal intime, l'impact de cet événement traumatisant sur sa vie sexuelle.

L’avis de Mediafilm

Prenant à bras-le-corps un sujet riche et très délicat, Martin Laroche (LA LOGIQUE DU REMORDS, MODERNAIRE) exploite avec brio et pertinence le procédé pourtant convenu du faux documentaire en caméra subjective. Les interprètes sont tous d'un naturel bluffant, à commencer par la bouleversante Marie-Évelyne Lessard.

Revue de presse

D'amour et d'inconfort

Tourné (...) sous forme de docufiction, LES MANÈGES HUMAINS (...) aborde de façon originale un sujet rarement porté au cinéma. (...) On pourra certes reprocher au réalisateur l'emploi de la caméra subjective, «gimmick» un peu frelatée. Mais ce choix artistique [est] justifié par l'aspect autopsychanalytique de l'histoire.

Troublant Manège

C'est [Marie-Évelyne] Lessard qui porte en grande partie le film sur ses épaules. Elle habite si bien son personnage qu'on se prend à croire qu'elle a réellement subi une excision, ce qui n'est évidemment pas le cas. Il faut aussi souligner l'excellent travail des autres comédiens.

Camera Artifice Offers Harrowing Glimpse

The subject is neither shied away from nor handled with kid gloves. A few lengthy and harrowing scenes plunge us into the emotional and physical torment inflicted by Sophie’s condition, while making it all the more liberating to watch her come out the other side.

Troublant de vérité

Présenté comme un «faux documentaire», LES MANÈGES HUMAINS suit le parcours mental d'une jeune excisée qui veut en finir avec son calvaire et vivre pleinement sa sexualité. Tout en simplicité, ce film est saisissant de vérité et ne laisse personne indifférent.

Fair Sex

After self-producing his first two films (...), the helmer had institutional backing for this third feature, but continues to adopt a very loose, low-budget style that enhances the story's veracity.

La Cicatrice

LES MANÈGES HUMAINS (...) prend d’abord la forme d’un documentaire ludique (...) avant de se transformer pour la protago- niste (...) en thérapie bouleversante. (...) Martin Laroche maintient le cap et signe une audacieuse réflexion sur la résilience où gravité rime parfaitement avec légèreté.

Un Troublant Réalisme

En empruntant certains codes du documen- taire pour les intégrer à la fiction, le réalisateur élabore une vision hyperréaliste du cinéma qui déstabilise le spectateur, le sort de sa zone de confort. (...) un film coup de poing (...) qui secoue les sens, embrassant ce qu'il montre de la manière la plus frontale possible.

Caméra vérité

(...) la caméra dont elle se sert de façon obsessive sert de prolongement d'elle-même (...). Mais tout ça devient un exercice narcissique d'exhibitionnisme auquel le spectateur peut difficilement adhérer. Résultat: LES MANÈGES HUMAINS finit par souffrir d'une certaine sécheresse émotive.

Le Plaisir amputé

Malgré toute sa bonne volonté, le scénario de Martin Laroche pèche par superficialité tant il est truffé d'invraisemblances. Les personnages manquent de profondeur. (...) LES MANÈGES HUMAINS mérite à tout le moins un certain intérêt par l'amorce d'une réflexion sur le sort réservé aux victimes de MGF.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Nomadland Nomadland
Mediafilm

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May.


Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!