Octubre
1 7 3
3

Octubre

Pér. 2010. Comédie dramatique de Daniel Vega, Diego Vega avec Bruno Odar, Gabriela Velasquez, Carlos Gasols. Après s'être retrouvé avec un bébé sur les bras, un prêteur sur gages taciturne part à la recherche de la mère prostituée, tout en freinant les avances d'une voisine célibataire. Intrigue chaleureuse à l'humour discret doublée d'une peinture de milieu précise. Utilisation intelligente du plan fixe. Interprétation d'un naturel remarquable. (sortie en salle: 22 avril 2011)

Général Général
Octubre
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Comédie dramatique
Durée : 83 min.
Réalisation : Daniel Vega
Diego Vega
Scénario :
Photographie : Fergan Chavez-Ferrer
Musique : Oscar Camacho
Montage : Gianfranco Annichini
Pays : Pérou
Venezuela
Espagne
Espagne
Distributeur : K-Films Amérique
Interprètes : Bruno Odar
Gabriela Velasquez
Carlos Gasols
Maria Carbajal
Sheryl Sanchez Mesco
Victor Prada

Se retrouvant avec un bébé sur les bras, un prêteur sur gages d'un quartier pauvre de Lima part à la recherche de la mère, une prostituée, tout en freinant les avances d'une voisine célibataire très dévote, qu'il a embauchée pour s'occuper de l'enfant.

L’avis de Mediafilm

En plus de son intrigue chaleureuse, émaillée d'un humour discret, OCTUBRE offre une peinture de milieu précise où évolue une faune colorée. Les nouveaux venus Daniel et Diego Vega privilégient dans leur mise en scène les plans fixes finement composés, révélateurs sans être transparents. Les interprètes jouent avec naturel des partitions richement écrites.

Revue de presse

À cheval sur le burlesque et la poésie

Composant des cadrages d'une précision chirurgicale et des plans fixes révélateurs, misant sur le jeu minimaliste des acteurs, les réalisateurs péruviens offrent un portrait à la fois caustique et tendre d'une société durement éprouvée à la recherche du bonheur, d'occasion ou non.

Quoi de neuf au Pérou?

Mis en scène avec une inspiration constante et pourvu d'un sens très sûr de l'humour noir, le film fait figure de quasi-révélation. Daniel et Diego Vega (...) imposent un style iconoclaste et signent un petit précis de solitude urbaine qui fait songer aux réussites de Jarmusch et Kaurismaki.

Stupeur et vagissements

Plans brefs. Sens de l'ellipse. Dès ce premier film, les frères Vega révèlent un style visuel, un sens du rythme originaux. Et un regard à la fois tendre et caustique sur des solitaires qui, à l'image de toute la ville, semblent attendre du destin - ou du Seigneur - des miracles, un secours qui ne vient jamais.

Burlesque à froid

Premier film de deux frères péruviens, Daniel et Diego Vega, OCTUBRE distille une espèce de burlesque à froid bizarre. Ces nouveaux venus ont un style, c'est sûr. Leur portrait d'égoïste qui laisse passer la vie capte l'attention, même si on reste finalement un peu sur sa faim.

A Dark Comedie From Peru

The film has great deadpan performances, especially courtesy of Odar, who barely expresses any emotion (...). The Vega brothers throw in absurd recurring jokes through­out the film, none of which are particularly funny. The most ironic part is that you’ll leave the cinema feeling like the film’s characters, unfazed and emotionless.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Nomadland Nomadland
Mediafilm

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May.


Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!