Petit Bonhomme
1 7 4
4

Petit Bonhomme (Big)


mardi 20 avril à 20h00 | Prise 2


É.-U. 1988. Comédie fantaisiste de Penny Marshall avec Tom Hanks, Elizabeth Perkins, Jared Rushton. Après avoir formulé un voeu devant une machine à souhaits de fête foraine, un jeune garçon se retrouve transformé en un homme de trente ans. Variations fantaisistes sur un thème connu. Développements imaginatifs. Réalisation assurée. Interprétation convaincante.

Général Général
Big
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Comédie fantaisiste
Durée : 102 min.
Réalisation : Penny Marshall
Scénario :
Photographie : Barry Sonnenfeld
Musique : Howard Shore
Montage : Barry Malkin
Pays : États-Unis
Distributeur : Astral
Interprètes : Tom Hanks
Elizabeth Perkins
Jared Rushton
Robert Loggia
John Heard
David Moscow
Jon Lovitz

Du jour au lendemain, le jeune Josh Bashkin se retrouve transformé en un homme de trente ans parce qu'il a eu l'imprudence de formuler un voeu devant une machine à souhaits de fête foraine. Cela ne va pas sans inconvénients; sa mère ne le reconnaît plus et le chasse de la maison. Avec l'aide de Billy, un ami débrouillard, Josh se rend à New York. Heureusement, il trouve un emploi dans une compagnie de jouets où sa spontanéité et son goût du jeu sont appréciés par le grand patron. Josh gagne même l'amitié puis l'amour d'une compagne de travail, pendant que Billy est à la recherche de la machine à souhaits.

L’avis de Mediafilm

Se situant dans la lignée de LIKE FATHER LIKE SON et VICE VERSA, ce film propose d'autres variations fantaisistes sur la transformation instantanée d'un enfant en homme. Il a pour avantage de poursuivre une ligne unique de dramatisation et profite du talent d'un comédien particulièrement apte à suggérer la présence d'un gamin dans un corps d'adulte. Les développements imaginés par les scénaristes ne manquent pas d'invention tout en restant ancrés dans un contexte suffisamment réaliste. La réalisatrice fait montre de sensibilité et d'assurance dans son travail de coordination.

Texte : Robert-Claude Bérubé

Commentaires

16 septembre 2016, 00:59:10

Bien avant Forrest Gump, il y eut Big, une comedie fantaisiste dont le role lui va comme un gant(a Tom Hanks). Malgre que le film s'enlise dans la facilite, avec un scenario qui ne laisse que peu de place a l'originalite des artistes, il y a quand meme des gags bien places, et le film est une petite merveille.

1 7 4

J'attribue à ce film la Cote 4

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Nomadland Nomadland
Mediafilm

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May.


Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!